VOTRE PANIER

No products in the cart.

VOTRE PANIER

No products in the cart.

Coiffe des Rotateurs

Augmentez vos performances sur les exercices impliquant les épaules en renforçant sa stabilité et sa mobilité grâce aux muscles de la coiffe des rotateurs.

Articulation épaule

Les blessures, en particulier celles aux épaules, peuvent significativement ralentir les progrès en musculation, car les épaules sont sollicitées dans de nombreux exercices pour le haut du corps. Pour prévenir ces revers, il est crucial de renforcer un ensemble de muscles essentiels connus sous le nom de coiffe des rotateurs.

L’articulation gléno-humérale, aussi appelée articulation scapulo-humérale, est une merveille anatomique. Sa structure de type boule et douille, formée par la tête humérale (la boule) et la cavité glénoïde (la douille), offre à l’épaule un degré de mobilité exceptionnel, faisant d’elle l’une des articulations les plus polyvalentes du corps humain.

Cependant, cette grande mobilité est contrebalancée par une instabilité inhérente. La stabilité de l’épaule est assurée par deux types de stabilisateurs :

  1. Stabilisateurs statiques : la capsule articulaire, le bourrelet glénoïdal et les ligaments gléno-huméraux,
  2. Stabilisateurs dynamiques : les muscles de la coiffe des rotateurs et la tête longue du biceps brachial.

Renforcer ces muscles n’est pas seulement essentiel pour prévenir les blessures mais aussi pour améliorer la performance en musculation, car leur sous-développement est souvent la cause de stagnation dans de nombreux exercices, notamment au développé couché.

Anatomie de la Coiffe des Rotateurs

La coiffe des rotateurs est composée de quatre muscles qui entourent l’articulation de l’épaule, assurant sa stabilité lors des mouvements du haut du corps :

  • Le supra-épineux,
  • L’infra-épineux,
  • Le petit rond,
  • Le sous-scapulaire.
Muscles Coiffe des Rotateurs

Bien que ces muscles soient indirectement sollicités dans de nombreux exercices, ils sont souvent dominés par des groupes musculaires plus forts, ce qui entraîne des faiblesses et des déséquilibres dans l’épaule au fil du temps.

Lorsqu’ils ne sont pas suffisamment développés, cela peut entraîner une instabilité, des douleurs, voire des blessures graves telles que des déchirures de la coiffe des rotateurs.

Malgré cela, de nombreux programmes sportif n’incluent pas suffisamment d’exercices pour les solliciter, et sont plutôt orienté vers les groupes musculaires plus imposants tels que les deltoïdes et les pectoraux.

Il est donc crucial d’intégrer des exercices spécifiques pour renforcer directement la coiffe des rotateurs. En faisant cela, vous serez mieux à même de prévenir les blessures aux épaules, d’atténuer les douleurs éventuelles et probablement d’augmenter votre force en salle.

Renforcer Musculairement la Coiffe des Rotateurs

Il est essentiel de souligner l’importance de la position de la scapula (ou omoplate), avant d’entamer les exercices de renforcement de la coiffe des rotateurs. Pour une efficacité maximale, il est crucial de la maintenir stable durant tous les mouvements.

Comme le montre le schéma, tous les muscles de la coiffe des rotateurs sont attachés à la fois à la scapula et à l’humérus. Si la scapula bouge simultanément avec l’humérus, les points d’attache se déplacent, réduisant ainsi l’efficacité du travail musculaire des rotateurs. Dans ce cas, ce sont les autres groupes musculaires tels que les deltoïdes, les pectoraux et certains muscles du dos qui compensent.

Le Full Can (Supra-Épineux)

Basée sur une analyse EMG de 2007, le Full Can est l’exercice le plus efficace pour cibler le supra-épineux avec un engagement minimal du deltoïde. Cela est crucial car cela aide à réduire la force de cisaillement sur l’articulation de l’épaule, permettant un renforcement plus ciblé de la coiffe des rotateurs sans l’influence prédominante du deltoïde.

Exercices Musculation Supra-Épineux

Position de Départ :

Pour effectuer cet exercice efficacement, commencez par vous tenir debout avec une charge légère dans chaque main, les bras le long du corps.

Exécution :

Tout en gardant les bras tendus et levez-les dans le plan scapulaire – environ 30° par rapport à l’axe votre corps – en maintenant vos pouces pointés vers le haut.

Levez vos bras à la hauteur des épaules, l’amplitude de mouvement où le supra-épineux est le plus actif. Au sommet de ce mouvement, faites une pause d’une ou deux secondes avant de redescendre lentement vos bras.

Plan Scapulaire

Points clés à surveiller :

Pendant tout l’exercice, il est important de maintenir vos omoplates rétractées et abaissées. Cette posture place le supra-épineux dans une position mécanique avantageuse pour gagner en force. Assurez-vous d’éviter de hausser les épaules; gardez-les basses et laissez vos trapèzes détendu pendant chaque répétition.

Pour ceux qui commencent tout juste avec cet exercice, utilisez des poids plus légers et viser deux à trois séries de 15 à 20 répétitions, en mettant principalement l’accent sur une bonne exécution. Avec le temps, à mesure que vos muscles se renforcent et que vous augmentez la maitrise de la technique, vous pourrez augmenter progressivement les charges de l’exercice.

En intégrant ces conseils, vous optimiserez la puissance de votre muscle supra-épineux tout en minimisant le risque de compensation par des groupes musculaires plus forts. Cette approche prudente garantit à la fois la sécurité et l’efficacité de vos entraînements des épaules.

Rotation Externe de l’Épaule (Infra-Épineux et Petit Rond)

Selon une analyse de 2004 par William G. Grass, c’est cet exercice qui stimule le plus les deux muscles postérieurs de la coiffe des rotateurs (infra-épineux et petit rond), tout en minimisant les contraintes sur l’articulation de l’épaule.

Exercices Musculation Coiffe des Rotateurs

Position de Départ :

Allongé sur le côté, insérez une serviette roulée entre votre bras supérieur et votre cage thoracique pour que le bras soit à l’horizontale.

Cette astuce est essentielle, car des études montrent qu’une serviette peut augmenter l’activation des muscles ciblés de 20%. Cette configuration réduit les compensations de mouvement, assurant que l’accent reste sur la coiffe des rotateurs.

Exécution :

Avec votre bras supérieur parallèle au sol et le coude aligné avec l’épaule et la tête, commencez par tourner votre bras en rotation externe (paume vers le bas).

Déplacez votre main vers le haut, en gardant le coude immobile et en utilisant la serviette comme guide pour limiter les mouvements indésirables. Une fois que votre main est alignée avec l’épaule, revenez lentement à la position de départ.

Il est vital de maintenir les omoplates tirées vers l’arrière et vers le bas tout au long de l’exercice pour stabiliser l’épaule et améliorer l’engagement musculaire.

Points clés à surveiller :

Évitez de désaxer le coude, car cela peut involontairement engager les deltoïdes. Si maintenir la position du coude s’avère difficile ou provoque des inconforts, vous pouvez effectuer des répétitions partielles dans une amplitude de mouvement sans douleur, en augmentant progressivement le mouvement à mesure que votre force et votre confort augmentent.

Il est conseillé de commencer avec des poids légers – voire pas de poids du tout – pour assurer une exécution correcte. Visez deux à trois séries de 15 à 20 répétitions de chaque côté. Au fur et à mesure que vous devenez plus à l’aise et que vous renforcez ces muscles, vous pouvez progressivement augmenter le poids et la complexité de l’exercice.

Développé + Rotation Externe (Les 4 Muscles)

Ce dernier exercice va engager et renforcer les quatre muscles de la coiffe des rotateurs de manière globale.

Bien que les deux exercices précédents soient excellents pour fortifier des muscles spécifiques de la coiffe, de nombreux mouvements pratiqués en musculation, notamment ceux au-dessus de la tête, placent l’articulation de l’épaule dans des positions instables où elle est plus susceptible aux blessures. Ainsi, il est crucial d’intégrer cet exercice pour améliorer la stabilité de vos épaules avec un entraînant fonctionnel pour les muscles de la coiffe des rotateurs.

Position de Départ :

Posez le genoux adjacent au sol, le dos droit, et bras tendu, saisissez un élastique ou une poulie réglée à hauteur de l’épaule.

Exécution :

Amenez le câble vers vous dans un mouvement de tirage, en gardant le coude élevé au niveau de l’épaule, le bras et l’avant-bras parallèles au sol. L’avant-bras doit former un angle de 90° avec le bras.

Maintenez cette position brièvement, puis effectuez une rotation externe de l’épaule en levant la main vers le haut, tout en gardant le coude fixe.

Levez ensuite votre bras au-dessus de la tête et maintenez la position haute brièvement avant de revenir en arrière et de répéter le mouvement pour plusieurs répétitions.

Points clés à surveiller :

Durant l’exercice, les muscles de la coiffe des rotateurs travailleront intensément contre la résistance pour contrôler le mouvement du bras. Évitez de compenser en cambrant le bas du dos lorsque vous poussez vers le haut. Au contraire, gardez les abdominaux bien contractés pour maintenir votre dos neutre tout au long du mouvement.

Pour débuter prenez des charges légères, en réalisant environ 2 à 3 séries de 10 à 15 répétitions. Mettez l’accent sur une exécution lente et contrôlée de chaque répétition pour maximiser l’efficacité de l’exercice.

Vous aurez peut-être remarqué avec la sélection d’exercices précédente qu’un des muscles de la coiffe des rotateurs, le sous-scapulaire, n’a pas été mis autant en avant que les trois autres, et c’est pour une bonne raison.

C’est le seul muscle de la coiffe des rotateurs qui est responsable de la rotation interne de l’épaule, et est en réalité déjà surstimulé chez la plupart des gens en raison d’une mauvaise posture et/ou des nombreux mouvements de poussée.

Dans ce cas, il serait préférable de ne pas mettre trop l’accent sur le sous-scapulaire et plutôt se concentrer davantage sur les trois autres muscles de la coiffe des rotateurs responsables de la rotation externe.

Presse Pectorale Unilatérale

Le dentelé antérieur, souvent négligé mais crucial, est un muscle situé de chaque côté de la cage thoracique qui joue un rôle vital dans les mouvements de l’épaule tels que la protraction lors d’un coup de poing et la rotation vers le haut pour lever les bras. Au-delà d’améliorer l’esthétique de la sangle abdominale, il est essentiel pour stabiliser et faciliter le mouvement correct de la scapula. Une activation insuffisante de ce muscle peut entraîner divers dysfonctionnements de l’épaule, notamment une posture arrondie vers l’avant, la scapula alata et des blessures graves telles que des déchirures de la coiffe des rotateurs ou un pincement de l’épaule. Reconnaissant son rôle crucial, la presse pectorale se distingue comme un moyen efficace de renforcer ce muscle, combinant la protraction et la rotation vers le haut de l’omoplate dans un mouvement dynamique essentiel pour maintenir la santé et la fonctionnalité de l’épaule.

serratus jab

Pour exécuter correctement la presse pectorale, commencez par vous positionner avec le coude au niveau de l’épaule, à la perpendiculaire du corps, et les hanches légèrement poussées vers l’avant.

L’objectif de cet exercice est de réaliser un mouvement de coup de poing vers le haut, en étendant le bras aussi loin que possible pour maximiser la portée en position finale.

La presse pectorale engage activement le dentelé antérieur dans des mouvements qui sont cruciaux non seulement pour les performances athlétiques mais aussi pour les activités quotidiennes. Intégrer régulièrement cet exercice dans votre routine d’entraînement peut contribuer à un meilleur alignement postural et à une augmentation notable de la force et de la mobilité des épaules, essentielles pour lever des charges plus lourdes tout en restant en sécurité.

POUR QUELS MUSCLES ?

  • Grand dentelé

VARIATIONS

  • À la poulie
  • Avec élastique

MODE D’ENTRAINEMENT

  • Force (haute intensité, basse répétitions),
  • Hypertrophie (intensité moyenne, répétitions moyennes),
  • Endurance (faible intensité, haute répétitions)

Le renforcement de la coiffe des rotateurs est vital pour toute personne pratiquant une activité physique faisant intervenir les épaules. En intégrant ces exercices dans votre routine environ deux à trois fois par semaine, et en augmentant progressivement l’intensité comme pour tout autre groupe musculaire, vous pouvez améliorer la stabilité de l’épaule, soulager la douleur et améliorer vos performances en salle de sport.

Ce guide ne se contente pas de simplement fournir les exercices, il offre également des conseils stratégiques sur la manière de progresser efficacement pour éviter les pièges courants associés à des muscles de la coiffe des rotateurs faibles. Cette approche contribue à garantir un développement équilibré qui prévient les blessures, permettant des progrès plus rapides et plus sûrs.

Pour un programme d’entraînement étape par étape, prêt à l’emploi sur lequel vous pouvez vous appuyer, explorez en toute confiance notre Programme pour Débutants. Il est conçu pour vous accompagner du niveau zéro à la meilleure forme de votre vie, mettant un point d’honneur à développer une santé optimale tout au long de votre parcours.

En savoir plus sur ce sujet

Articles de Blog Reliés

La Cheville

La Cheville

La cheville est une articulation importante pour toute personne active. Découvrez comment en prendre soin pour prévenir toute déconvenue.

Le Genou

Le Genou

Le genou est l’articulations la plus volumineuse du corps humain. Central dans tous les mouvements du bas du corps et les activités du quotidien, le renforcer pour continuer à performer et progresser est indispensable.

La Hanche

La Hanche

Découvrez comment maintenir des hanches en bonne santé pour assurer un bon transfert d’énergie entre le haut et le bas du corps.